Hommes > L'éjaculation retardée
L'éjaculation retardée

L’éjaculation retardée : C'est quoi?

Dans l’histoire de l’éjaculation, on peut dire que l’éjaculation retardée et l’anéjaculation (absence d’éjaculation) sont complètement ignorées. Lorsqu’on répertorie les dysfonctions sexuelles masculines, on ne parle que d’éjaculation précoce. L’éjaculation retardée est complètement négligée, en dépit de ceux qui en souffrent. Pourtant une éjaculation rapide est bien plus naturelle qu’une absence d’éjaculation.

Il est vrai que l’éjaculation retardée est relativement rare et ne représente qu’un faible pourcentage des dysfonctions sexuelles masculines. On parlera d'éjaculation retardée lors « d’un retard persistant ou répété de l’orgasme et de l’éjaculation après une phase d’excitation sexuelle normale en dépit d’une activité sexuelle jugée adéquate en intensité, en durée, compte tenu de l’âge du sujet».

Ce trouble sexuel, peut être primaire, c’est-à-dire qu’il existe depuis le début de la vie sexuelle de l’homme et qu’il dure dans le temps. Dans ces cas-là, l’homme a souvent une personnalité en retrait. Quand le trouble est secondaire, cela signifie qu’il survient au cours de la vie sexuelle de l’homme, après un événement particulier ou stressant, alors qu’il avait une activité sexuelle satisfaisante.

C’est grave docteur ?

Une prise en charge est fortement conseillée, d’autant que le trouble peut se résoudre dans la majorité des cas. Retrouver la confiance et la complicité dans le couple permettra de retrouver une éjaculation normale. Ce travail doit se réaliser à deux et dans la douceur et la progression. Des consultations sexothérapeuthiques de couple seront nécessaires pour comprendre l’apparition des difficultés sexuelles et faciliter les rapports. 

Vous souffrez de problème d'éjaculation? Exposez votre problème par téléphone en toute confidentialité. Une séance de 15 min peut vous aider