Femmes > Le vaginisme c'est quoi?
Le vaginisme c'est quoi?

Le vaginisme : C’est quoi ?

C’est la contraction involontaire et réflexe des muscles du plancher pelvien (muscles entourant l’entrée du vagin). Cette contraction empêche toute pénétration vaginale. Même l’introduction de tampons hygiéniques est impossible.

Une tentative de pénétration malgré, le vaginisme, entraîne de graves douleurs (appelées dyspareunies) qui vont aggraver l’état de la patiente. L’acte sexuel est ainsi impossible. Cette contraction rend même l’examen gynécologique impossible, une position de repli du corps est à observer, cuisses serrées.

On distingue deux types de vaginisme :

On dit qu’il s’agit d’un vaginisme primaire lorsque la femme souffre de vaginisme depuis le tout début de sa vie sexuelle.

Par contre on parlera de vaginisme secondaire lorsque celui-ci apparaîtra après avoir eu une sexualité satisfaisante.

 Mais pourquoi ?

Les causes du vaginisme peuvent êtres multiples et complexes. Mais dans tous les cas ses origines sont psychologiques.

Le vaginisme est un processus psychophysiologique qui trouve sa cause dans la vie de la femme. Les femmes souffrant de vaginisme ont souvent une connaissance erronée de leur schéma corporel. Elles se représentent leur vagin comme petit, étroit ou obstrué par un hymen trop épais. En général elles n’ont jamais mis de miroir  entre leurs jambes pour voir ce qu’il en était.

L’origine du vaginisme peut être culturel. Tabou familial autour de la sexualité, du sexe de la femme, éducation ultra-rigide en ce qui concerne la sexualité, culpabilité de la jouissance féminine, honte associée à son propre sexe. Le vaginisme peut être également le résultat d’un traumatisme. Qu’il soit d’ordre émotionnel ou physique il est l’expression d’un premier rapport douloureux, d’un abus sexuel, d’un inceste, de violences sexuelles, ou tout simplement d'un désir de protection de son « intérieur ».

  C’est grave docteur ?

Très handicapant, le vaginisme se soigne.

Toutefois méconnues et victimes du tabou qu’entoure la sexualité, les femmes vaginiques restent souvent avec leur souffrance pendant des années, ce qui renforce le trouble. Les femmes souffrant de vaginisme sont plutôt anxieuses, mais ne refusent pas le contact sexuel tant que celui-ci évite la pénétration.

Le vaginisme a des conséquences dramatiques sur l ‘équilibre des couples et complique, voir empêche, la conception d’un enfant.

Toutefois, le vaginisme se soigne très bien chez les patientes motivées dans la mesure où le diagnostic a été correctement posé.

Certaines méthodes tendent à dilater progressivement le vagin (appelées méthodes des bougies). Intrusives et peu efficaces, ces méthodes sont à éviter.

L’association du suivi d’un sexologue et de la relaxation musculaire a fait ses preuves. En effet, une psychothérapie cognitivo-comportementale peut débloquer la situation. Quelques fois, le vaginisme trouve sa source dans l’ignorance et la négation de ses organes génitaux; dans ce cas, il arrive qu’une simple explication détaillée (avec schéma à l’appui) de son corps puisse soulager la patiente et l’aider à se débloquer.

 Vous vous sentez seule avec votre problème? Envoyez un mail détaillé à notre sexologue elle saura vous guider